Lasik Paris, glaucome, cataracte
 

Lasik Paris, glaucome, cataracte
Indications chirurgie réfractive, lasik
Indications chirurgie réfractive, lasik
Indications chirurgie réfractive, lasik
Indications chirurgie réfractive, lasik
  Lasik Paris, glaucome, cataracte
lasik-glaucome-cataracte-paris
Lasik Paris, glaucome, cataracte
Lasik Paris, glaucome, cataracte

Indications


Les indications de la chirurgie réfractive


La motivation du patient de ne plus porter de correction optique lui est propre.

 

Sa démarche vers une éventuelle intervention chirurgicale lui appartient, sous réserve bien entendu que celle-ci soit possible dans des conditions de sécurité totale, après avoir éliminé toute contre-indication absolue ou relative et après avoir été informé des modalités de la chirurgie et de ses complications possibles, ce qui est le rôle de l’ophtalmologiste. Ainsi un examen ophtalmologique complet de vos yeux sera au préalable indispensable ; si des anomalies sont découvertes lors de cet examen, elles seront traitées au préalable, avant l’acte chirurgical souhaité.

 

La chirurgie s’adresse d’abord aux patients qui ne supportent plus leur correction optique habituelle ou qui s’en trouvent trop dépendants. Des raisons professionnelles ou personnelles peuvent également conduire à envisager une solution chirurgicale.

 

Il est important d’évoquer le problème des aptitudes professionnelles : en effet le fait d’avoir récupérer une acuité visuelle normale ou quasi normale après intervention chirurgicale ne vous ouvre pas toutes les portes, en particulier lorsqu’il s’agit d’un poste de sécurité. Les réglementations concernant chaque profession sont continuellement modifiées. Il est donc impératif que vous vérifiez vous-même auprès de l’administration concernée si une intervention de chirurgie réfractive est acceptée (armée, gendarmerie, marin, pompier, SNCF, transports aériens, transports maritimes, transports fluviaux, etc..).

 

Certains états pathologiques oculaires ou généraux contre-indiquent transitoirement ou indéfiniment incompatibles toute intervention. A titre d’exemple les femmes enceintes doivent repousser de quelques mois une intervention de chirurgie réfractive car les modifications hormonales induites lors de la grossesse modifient les critères de cicatrisation habituels de la cornée. ( cf tableau contre-indications )