Docteur Marc Weiser

61 rue de Rennes – 75006 PariS

01 45 48 31 13

Docteur Marc Weiser

61 rue de Rennes – 75006 PariS

01 45 48 31 13

FAQ sur la greffe de cornée

C’est le remplacement chirurgical d’une cornée malade et/ou opaque par un greffon humain provenant d’un donneur humain décédé peu de temps avant l’intervention. Le greffon est testé dans une banque des yeux pour vérifier sa transparence et l’absence de maladie infectieuse transmissible.

Cette greffe peut concerner la totalité de l’épaisseur cornéenne ; on parle alors de greffe transfixiante. Elle peut n’être que partielle et concerner soit ses couches superficielles soit sa couche profonde ; il s’agit alors d’une greffe lamellaire.

Le patient est inscrit sur une liste d’attente auprès de l’Etablissement des Greffes. La délivrance d’un greffon est devenue très rapide. Le don d’organe est gratuit. Il n’y a pas à ce jour de greffon synthétique.

Ce n’est pas tant l’âge qui compte que la gêne occasionnée, soit en terme d’impact sur la fonction visuelle, soit en terme de douleur oculaire, et donc l’appréciation du bénéfice visuel que peut apporter l’intervention.

Tous les patients sont opérables quels que soient l’âge et l’état médical. L’intervention dure de 30 à 60 minutes et peut être indifféremment réalisée sous anesthésie locale ou générale.

Les seules raisons pour lesquelles une intervention n’aurait pas d’intérêt sont une gêne visuelle insuffisante et/ou la présence d’une maladie oculaire associée qui empêcherait l’obtention d’une récupération visuelle post-opératoire conséquente.

Les greffes de cornée occasionnent plus une gêne ou un inconfort qu’une vraie douleur.

Si un éclaircissement de la vision est observé au bout de quelques semaines, la récupération d’une acuité visuelle satisfaisante nécessite plusieurs mois à une année.

Le rejet de la greffe est rare; il se traduit par une opacité de la cornée greffée, en aucun cas par la perte de l’œil. Il peut survenir à tout moment après une greffe de cornée, même après plusieurs années. Son taux est variable selon la maladie de la cornée ayant justifié la greffe.

Il se traite d’abord médicalement, par des collyres anti-inflammatoires et anti rejet, et, le cas échéant, par un remplacement chirurgical de la greffe.