Docteur Marc Weiser

61 rue de Rennes – 75006 PariS

01 45 48 31 13

Docteur Marc Weiser

61 rue de Rennes – 75006 PariS

01 45 48 31 13

Opération de la myopie

1/ Définition

Les myopes ont une vision de loin diminuée, et représentent environ 20 % des adultes en France. La lumière est focalisée en avant de la rétine parce que l’œil est plus long et/ou la cornée plus bombée qu’à la normale.

A l’âge de la presbytie, le faible myope non opéré peut voir de près sans correction.

Plusieurs techniques opératoires sont envisageables. Si vous avez plus de 40 ans vous pouvez peut-être bénéficier d’un traitement qui corrige en même temps la presbytie (pour en savoir plus sur le traitement de la presbytie veuillez consulter le chapitre qui lui est consacré).

Oeil myope
Focalisation de la lumière
en avant de la rétine

2/ LASIK (Laser Assisted In Situ Keratomileusis)

Il s’agit d’une technique mixte associant de manière séquentielle deux lasers, un laser femtoseconde puis un laser excimer.

3/ PRK (Photo Refractive Keratectomy)

La procédure est voisine du LASIK, mais au lieu de créer un volet dans l’épaisseur de la cornée le laser excimer est appliqué en surface après pelage du revêtement cornéen (épithélium).

4/ EPILASIK

Il s’agit d’une technique combinant également chirurgie et laser excimer, et qui est destinée aux myopies un peu plus fortes qui ne sont pas éligibles au LASIK. Le capot réalisé est plus fin que pour dans le cas d’un LASIK. Cette technique qui s’adresse à des cornées minces est en fait très proche de la PRK dans son déroulement et dans son délai de récupération visuelle.

5/ SMILE (Small Incision Lenticule Extraction)

Le SMILE constitue une alternative au LASIK pour des myopies comprises entre 4 et 10 dioptries, en particulier sur des cornées d’épaisseur limite ou chez des patients pratiquant des sports de combat tels que la boxe.

La technique chirurgicale est réalisée avec le laser femtoseconde Visumax® de la société Carl Zeiss Meditec®. Elle consiste à effectuer deux passages du faisceau séparés par une épaisseur proportionnelle à l’effet réfractif recherché. Le lenticule de stroma cornéen ainsi découpé est retiré manuellement à travers une incision de 3,5 à 4mm. Cette technique exige une certaine habileté chirurgicale.

6/ IMPLANTS INTRA OCULAIRES

Les très fortes myopies peuvent être traitées par la pose d’un implant intra oculaire. Il s’agit d’une lentille additionnelle que l’on introduit à l’intérieur de l’œil, en avant du cristallin humain. La puissance de l’implant est choisie en fonction de la correction recherchée ; la précision du résultat est excellente. La taille et la puissance de l’implant sont déterminées sur mesure, au cas par cas, en fonction des mesures pré opératoires réalisées.

L’intervention est réalisée sous anesthésie locale, par la simple instillation d’un collyre anesthésiant, sa durée dépasse rarement une heure pour les deux yeux. La récupération visuelle est extrêmement rapide, et le patient peut reprendre une vie quasi normale dès le lendemain de l’intervention. L’intérêt de cette technique est également la réversibilité et la possibilité de recourir plusieurs années après à un autre type de chirurgie en cas de nécessité médicale.

la myopie en images

En vidéo

Topographies pré et post-opératoire

Topographie pré-opératoire

Topographie post-opératoire : aplatissement de la cornée centrale