Docteur Marc Weiser

61 rue de Rennes – 75006 PariS

01 45 48 31 13

Docteur Marc Weiser

61 rue de Rennes – 75006 PariS

01 45 48 31 13

Opération de la myopie associée à un astigmatisme

DR Weiser - Chirurgie des yeux Paris

Vous êtes myope et astigmate en même temps ? Il est possible de traiter ces deux troubles visuels de manière simultanée. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’opération de la myopie associée à l’astigmatisme.

Quel est l'effet de l'astigmatisme chez le myope ?

Le myope a des difficultés à voir les objets éloignés de manière nette. Chez l’astigmate, la vision est floue de loin comme de près. En cas de troubles associés, l’astigmatisme aura comme effet d’accentuer le flou visuel causé par la myopie. Cet effet dépend du degré d’astigmatisme associé.
La personne myope et astigmate se plaindra d’un dédoublement lorsqu’elle est exposée aux lumières vives ou en lisant des sous-titres à l’écran. Cet effet spécifique se manifeste alors que l’acuité visuelle est proche de 10/10. L’astigmatisme peut également entraîner une diminution de l’acuité visuelle lorsqu’il est supérieur à 1 dioptrie.
La myopie est le résultat d’une cornée trop bombée et/ou d’un œil trop long. Résultat : les rayons lumineux focalisent en avant et non au centre de la rétine. L’astigmatisme se caractérise par une irrégularité de la forme de la cornée ou du cristallin.
Dans l’astigmatisme d’origine cornéenne, la cornée est dite torique : elle présente une courbure variable selon les méridiens. Sa forme est ovale, telle un ballon de rugby, et non sphérique comme une balle de tennis. En cas de myopie associée à de l’astigmatisme, certains axes ou méridiens sont plus courbes (?) que d’autres. La cornée est plus cambrée le long du méridien horizontal par rapport au méridien vertical, ou l’inverse. La lumière est donc perçue différemment en fonction de son orientation. En cas d’astigmatisme, les lignes verticales peuvent être perçues de manière plus nette que les lignes horizontales (ou inversement). Plus la différence de puissance entre les méridiens est importante, plus l’astigmatisme est prononcé. À noter que le degré d’astigmatisme peut différer entre les deux yeux.
L’astigmatisme interne ou cristallinien s’observe en cas de cataracte. La particularité géométrique concerne non plus la cornée, mais le cristallin.

Myopie et astigmatisme, un cas très fréquent

L’astigmatisme concerne environ 15 % de la population en France. Ce défaut visuel apparaît rarement de manière isolée. Ce trouble de la réfraction est le plus souvent associé à une hypermétropie ou une myopie. Astigmatisme et myopie peuvent se corriger par le port de lunettes ou lentilles, mais aussi par la chirurgie réfractive. Chez les jeunes, la myopie associée à un astigmatisme cornéen modéré (proche de 0,50 dioptrie) est fréquente. Au-delà de 40 ans, la presbytie s’ajoute à ces troubles visuels.
Pour une vision optimale, il est indispensable de corriger ces deux troubles de manière simultanée. Vous avez le choix entre :

  • Des verres de lunette cylindriques : ce type de verre possède une puissance optique variable selon l’axe.
  • Des lentilles de contact toriques.

Une correction non adaptée peut entraîner une fatigue oculaire et des maux de tête.

Chirurgie de l'astigmatisme lié à la myopie

L’astigmatisme myopique peut également être traité de manière définitive par la chirurgie. Il existe différentes techniques pour une opération de la myopie associée à un astigmatisme. Le choix dépend de l’intensité du trouble visuel, mais aussi de l’origine de l’astigmatisme (cornée ou cristallin).

Opération au laser, la plus fréquemment utilisée

L’opération au laser excimer est la plus fréquemment utilisée pour corriger une myopie associée à un astigmatisme. L’ophtalmologue choisira la technique la plus appropriée, en fonction du degré d’astigmatisme, de l’épaisseur de la cornée et de sa régularité.

  • La PKR (PhotoKératectomie Réfractive) ou laser de surface : le laser émet directement ses rayons sur la couche supérieure de la cornée. Au préalable, l’épithélium est enlevé grâce à une petite brosse.
  • Le LASIK : technique de première intention, elle permet de corriger des astigmatismes plus importants que la PKR. Un capot ovale est réalisé pour optimiser la répartition des rayons sur la cornée.

Le laser corrige à la fois la myopie, en aplatissant la cornée, et l’astigmatisme, en la sculptant pour corriger les irrégularités de sa surface.

Cas où le laser n'est pas réalisable

La pose d’un implant torique est indiquée en cas d’astigmatisme fort, supérieur à 1 dioptrie. Il s’agit d’une sorte de lentille insérée au niveau de l’œil, en remplacement du cristallin. L’implant intra oculaire torique permet de corriger l’astigmatisme cornéen prononcé, mais également l’intégralité ou une partie de la myopie. Il est également indiqué en cas de cataracte.
Les implants toriques se déclinent dans différentes formes et tailles. La puissance de l’implant est déterminée selon le défaut visuel et la correction recherchée. Les examens pré-opératoires permettent de déterminer le type d’implant le plus adapté, pour un résultat sur-mesure. À partir de 50 ans, les implants multifocaux toriques sont recommandés pour traiter une presbytie associée.
L’opération se déroule sous anesthésie locale et dure environ une heure pour les deux yeux. Une petite incision est réalisée au niveau de l’œil pour permettre le placement de l’implant.

AUTRES INFOS SUR LA MYOPIE

Chirurgie des yeux Paris

Le Dr WEISER est spécialiste en chirurgie réfractive à Paris.
Notamment en chirurgie de la cataracte et du segment antérieur, chirurgie de la surface oculaire, chirurgie du glaucome, greffes de cornée.

Le Dr Weiser est un spécialiste de ces chirurgies des yeux :

  • opération de la myopie
  • opération de la presbytie
  • opération de l’astigmatisme
  • opération de l’hypermétropie
  • opération de la presbytie

Infos utiles